Qu'il s'agisse de garder les poulaillers au chaud et bien ventilés au cœur de l'hiver lorsque les températures extérieures sont bien en dessous de zéro ou de s'assurer que la température n'excède pas la zone de confort de l'animal, le stress thermique dans la production avicole peut être difficile à gérer. Nous pensons souvent au stress thermique, en particulier lors de forte chaleur, comme un problème associé aux climats tropicaux et subtropicaux, mais, tout en restant vrai, le stress thermique est également un problème pour les climats tempérés. Des conditions météorologiques de plus en plus imprévisibles et des étés chauds pourraient devenir la norme. Certes, les preuves suggèrent que le monde se réchauffe. Et avec cela, un risque de stress thermique dans les zones de production de volaille qui ne connaissaient généralement pas ce genre de problèmes auparavant.

 

Nous savons que les températures extrêmes peuvent nuire à la production de volaille et à l'économie qui y est associée, qu'il s'agisse de performances perdues, d'une mauvaise qualité des œufs ou même d'une mortalité importante, c'est pourquoi les stratégies d'atténuation du stress thermique sont si cruciales. Plusieurs races de poulet sont naturellement plus tolérantes à la chaleur que d'autres, par exemple le New Hampshire Red ou le Rhode Island Red mais ce ne sont pas nécessairement des races à haut rendement (viande ou œufs) qui sont nécessaires pour les exploitations avicoles à grande échelle. Ainsi, bien que la génétique soit un facteur important du stress thermique, les stratégies d'atténuation utilisent d'autres outils. Ces outils comprennent la construction et la gestion d'enclos et les stratégies d'alimentation, par ex. gérer la consommation d'eau / d'électrolytes / d'aliments, réduire l'excès de supplémentation en protéines ou en vitamine E. Un autre aspect de la stratégie d'alimentation est l'utilisation d'additifs alimentaires et les additifs à base de plantes sont de plus en plus populaires.

Ce qui nous amène à Delacon, aux additifs alimentaires d'origine végétale (ou phytogéniques) et aux brevets. Delacon est un leader dans le domaine des additifs phytogéniques pour l'alimentation animale, avec un département R&D dédié et des installations où nous pouvons entreprendre des recherches sur une gamme d'espèces animales dont la volaille. Cet engagement à comprendre la science derrière nos solutions est ce qui m'a amené chez Delacon. Et c'est cet engagement qui a livré une solution phytogénique brevetée (Biostrong® Comfort) pour le stress thermique des volailles. Basé sur une combinaison unique d'huiles essentielles naturelles et de flavonoïdes, Biostrong® Comfort a été rigoureusement testé à la fois in vitro (pour comprendre comment cela fonctionne) et in vivo dans nos propres installations avec des partenaires externes (pour prouver qu'il fonctionne). Quand il y a un risque de stress thermique chez les volailles, je préfère utiliser une solution qui a été rigoureusement testée et comprise plutôt que de prendre le risque de l'inconnu.

You might also like

Dernières vidéos

Leave A Comment

Ne vous inquiétez pas! Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués (*).

RECEVOIR LA NEWSLETTER

LA PUBLICITÉ

LA PUBLICITÉ